Nouveau Tract

6 mars 2010

COLLECTIF ANTIGONE

POURQUOI NOUS VOTERONS POUR

UN GRAND LIBERAL AUX REGIONALES :

FREDERIC BASTIAT

« Il y a trop de grands hommes dans le monde ; il y a trop de législateurs, organisateurs, instituteurs de sociétés, conducteurs de peuples, pères des nations, etc. Trop de gens se placent au-dessus de l’humanité pour la régenter, trop de gens font métier de s’occuper d’elle. »
Frédéric Bastiat

L’étatisme règne en maitre dans les discours et les actes de la totalité du spectre politique français.

Du FN au NPA en passant par l’UMP ou le PS, tous les partis actuellement présents aux élections proposent ou imposent :

– Davantage de réglementations, de lois mal faites infantilisant les citoyens
– Davantage d’impôts, de taxes, de niches fiscales, d’usines à gaz empêchant chaque citoyen de décider lui-même où affecter le fruit de son travail ou de ses échanges.
– Davantage de bureaucrates, de mille feuilles administratifs, de commissions bidules, de strapontins dorés, d’élus en surnombre, de cumulards.
– Davantage de subventions opaques, d’arrosages clientélistes, de spoliations légales.
– Davantage de dettes, d’emprunts, de déficits publics, de monopoles d’Etat mal gérés.
– Davantage de limitation des libertés, liberté d’expression, liberté de mener sa vie sans un Etat-nounou moralisateur et autoritaire.
– Davantage d’Etat, davantage d’Etat, davantage d’Etat, davantage d’Etat

« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. »
Frédéric Bastiat, Harmonies économiques

Le remède à cette expansion sans précédent de l’Etat a un nom : le libéralisme.

C’est-à-dire
– Des droits naturels inviolables pour chaque individu. Liberté, sécurité, propriété
– Un Etat régalien chargé de protéger ces droits,
– Une société libre permettant à chaque individu de chercher le bonheur, de fixer ses objectifs et les moyens pour y parvenir, sans un marécage de règlements, prélèvements obligatoires totalement disproportionnés, institutions couteuses et infantilisantes.

A la prochaine élection, je ne cautionne plus cette classe politique étatiste et je marque mon désaccord en votant pour l’un des plus grands auteurs et grand homme politique libéral français :
Frédéric Bastiat

Bien sur, il est mort, et les libéraux préféraient voter pour des vivants, mais compte tenu de l’état de notre classe politique, nous pensons qu’il vaut mieux un mort que des vivants pour gérer nos régions. Il ne pourra pas faire pire, et il fera sans doute mieux.

« L’État est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »
Frédéric Bastiat

Le trac en format .doc

https://collectifantigone.files.wordpress.com/2010/03/collectif-antigone-tract2.doc

Publicités

5 Réponses to “Nouveau Tract”


  1. Bonjour,

    Je pense que c’est une très bonne chose de dire que les libéraux ne se retrouvent pas dans l’offre politique étatiste actuelle.

    Je pense que c’est une très bonne chose de faire parler de Frédéric Bastiat.

    En revanche, parler de Sophocle, Créon, Antigone, Locke et Frédéric Bastiat, ça me parait un peu beaucoup pour le français lambda (même pour le libéral que je suis, ça fait un peu beaucoup, mais je pourrais maintenant briller en société en citant Antigone que je ne connaissais pas ;-).

  2. Bravo! Says:

    Merci pour cette note d’espoir dans une campagne à 100% étatiste.. Je m’associe à vous et je diffuse l’appel

  3. Le mec blasé Says:

    Ce tract est déjà mieux que les précédents. Mais, le problème reste le même : il ne convaincra que les convaincus (à savoir les libéraux).


  4. @Vincent

    Pour Antigone, clairement ce n’est pas adapté à tous les publics.. Mais l’art de convaincre c’est de toute manière d’adapter son discours à celui qui le reçoit.
    Et très sincèrement, beaucoup de Français sont assez imperméables à l’économie mais aiment bien l’histoire et ce qui fait intello. Antigone ça fonctionne (j’ai testé) chez certaines personnes qui n’arriveraient jamais au libéralisme par d’autres voies..

    @Le mec blasé.
    Oui, parceque de toute manière un trac de ne convainc pas. Convaincre c’est un travail en amont. Un trac met en avant des idées que les gens ont déjà… En l’occurrence ce trac fait un lien entre des récriminations communes et le libéralisme. je suis frappé par le nombre de personnes qui font du ‘libéralisme sans le savoir.’ Si on parviens à récupérer ces personnes, on a fait un bon pas.


  5. @Collectif Antigone,

    On ne doit pas fréquenter les mêmes français.

    Moi les zintellos à la sauce ednat, je trouve qu’ils méritent plus des baffes qu’une seconde d’attention.

    Je trouve que vous devriez dire aux français dans votre tract que l’Etat français leur prend chaque mois la moitié de leur salaire, qu’il les endette de surcroit, et que les services publics ne sont même pas à la hauteur de ce cout faramineux.

    Comme aucun de nos partis politiques ne dénonce cela et ne propose de réformer enfin notre Etat obèse qui pèse si lourd sur les épaules des français, vous vous abstiendrez/voterez Frédéric Bastiat qui est un grand auteur libéral.

    C’est moins classe qu’Antigone, c’est certain.

    Mais cela sera à mon avis plus entendu.

    Bonne continuation de toute façon.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :